LES ONDES DE L'IMMO

Le rendez-vous hebdomadaire du média Les Ondes de l'Immo pour une information immobilier et art de vivre décryptée par les décideurs influents de l'immobilier et les acteurs importants de la culture.

image_author_Anne-Sandrine_DI GIROLAMO
Par Anne-Sandrine DI GIROLAMO
44 articles
15 déc. · 2 mn à lire
Partager cet article :

Quand il n’y a pas d’avoine dans l’écurie...

L'immobilier secoué ?

Cette semaine, le questionnement est de mise sans que les nouvelles soient mauvaises. Bien au contraire. Charles Marinakis, Président de Century 21, réaffirme la valeur des professionnels de la Loi Hoguet sur l’activité de la gestion locative tout en répondant à nos questions sur la concurrence de plus en plus pressante des commissaires de justice. C’est à lui que nous devons la maxime en début d’interview : “Quand il n’y a pas d’avoine dans l’écurie, les chevaux ruent….”

L’immobilier secoué, (d’autres parleront de crise), ce sont aussi des professionnels qui doivent se remettre en question et mettre à leur profit ce moment particulier pour revoir leurs réflexes, réinventer leurs manières de faire et se former. Ce discours positif et ferme à la fois, c’est Delphine Herman, Directrice des relations extérieures et des projets transverses chez Guy Hoquet l’Immobilier qui le tient. Du côté bancaire, des nouvelles plus douces et encourageantes continuent de nous parvenir. Nous lirons ainsi l’analyse par Caroline Arnould, Directrice Générale de Cafpi, du maintien par la Banque Centrale Européenne (BCE) de ses taux directeurs pour la seconde fois consécutive.

Du côté juridique, nous lirons Sylvie Marcilly, avocate à Bordeaux, sur la question de l’indemnisation du vendeur dans l’hypothèse où le candidat acquéreur n’a pas obtenu son financement. Une situation très commune en 2023 …

Et puis, vous le savez, Les Ondes de l’Immo c’est aussi une rubrique art de vivre très qualitative. Cette semaine, il sera question de salles. De salles de spectacle racontées par un grand producteur pour le secteur de la musique classique : Philippe Maillard.

...